CELA NE SE PEUT PAS.

Publié le 28 Juillet 2016

Les praticiens médicaux Français, et plus particulièrement les chirurgiens, bénéficient, à juste titre, d’une réputation de « faiseurs de miracles » en matière de sauvetage des vies humaines qui leur sont confiées.

 

C’est avec une abnégation et un dévouement exemplaires qu’ils se consacrent, conformément au Serment d’Hippocrate qu’ils ont prêté, à tous leurs patients, quels qu’ils soient.

 

Les dramatiques et terrifiants évènements récents, en matière de terrorisme, ont amené la Ministre de la santé (dans un communiqué de presse ministériel du 17 Juillet, relayé par la Lettre sécu N° 707) à déclarer que l’assurance maladie prendra en charge en totalité les dépenses des soins dispensés aux victimes d’attentats terroristes, « y compris les dépassements d’honoraires ».

 

Vous avez bien lu ! « Y compris les dépassements d’honoraires ».

 

Il y aurait donc des professionnels de santé qui auraient perdu ce sens de la solidarité et leur humanisme, pour oser appliquer à des martyrs et des familles dans la douleur une double punition que constitue la mesquinerie financière ajoutée à l’horreur de l’injustice frappant des innocents ?

 

Non, non et non, il est impensable que cela existe. Ou alors dans quel monde vivons-nous pour que l’argent soit un argument de poids dans la dispensation des soins aux populations fragilisées ?

 

A moins que certains ne sentent pas le rouge leur monter au front et se disent « bof, puisque c’est la sécu qui paye…….. ».

 

Mais cela ne se peut pas.

 

 

A bientôt sur de nouvelles pages..........................

 

 

Rédigé par ufr-pse-cftc

Repost 0
Commenter cet article