La grande empoignade !

Publié le 23 Avril 2012

La CFTC détermine son action indépendament de tout groupement politique et c'est très bien comme ça.

Mais ce n'est pas entrer en politique que de parler de cette grande empoignade, dont nous avons tous été témoins au soir du 1er tour de l'élection présidentielle, sur deux chaînes principales de télévision qui diffusaient de soi-disant débats.

De quels débats s'agissait-il ?

Nous n'avons vu et entendu qu'invectives, agressions verbales, paroles mélangées jusqu'à la cacophonie, absence totale de respect de l'autre. Le tout sous le "contrôle" de journalistes débordés, incapables de faire régner un semblant d'ordre (à moins qu'ils pensent que c'est bon pour l'audimat).

Et dire que ce sont ceux-là qui nous ont gouvernés, qui nous gouvernent ou qui espèrent le faire.

Quel spectacle affligeant ils ont donné, TOUS.

Notamment aux jeunes générations, à qui ils reprochent souvent le manque de respect envers les autres, l'individualisme, l'impatience et autres attitudes désagréables.

Comment s'en étonner ?

Si l'exemple vient d'en haut, comment ne pas penser que certains, dont le jugement est encore fragile et en devenir, peuvent être influencés par ces attitudes condamnables, qui banalisent et cautionnent la violence verbale, premier pas vers d'autres débordements possibles ?

Et comment imaginer que cet exemple lamentable n'a aucune répercussion ?

Si c'est pour en arriver à ça, pourquoi s'intéresser au sort d'un pays ?


Bref, Mesdames et Messieurs "les politiques", vous qui faites profession de penser à l'avenir, hier soir vous n'avez oeuvré pour aucun avenir : ni le vôtre, ni le nôtre et c'est bien regrettable.

 

 

 

 

A bientôt sur de nouvelles pages ...................

Rédigé par ufr-pse-cftc

Repost 0
Commenter cet article